Avoir le courage de ses rêves

novembre 08, 2017 1 Commentaire

Avoir le courage de ses rêves

Avoir le courage de ses rêves

À l’aube de la quarantaine, j’ai vécu une immense remise en question. Pas de celle du type « Est-ce que je garde mes cheveux longs ou je les fais couper? » Ne-non. Encore moins du genre « Devrait-on peindre les murs de la chambre couleur Peau de banane ou plutôt Coulée de miel? » Vraiment pas. Cette remise en question s’est faite brutalement, en me levant un matin, et touchait toutes les sphères de ma vie. On est loin d’un dilemme de couleurs, hein?

Quelques jours avant mon 37e anniversaire, j’ai réalisé que près de la moitié de ma vie était déjà derrière moi. Et ça, c’était si le ti-Jésus me permettait de vivre au-delà de la barre des 70 ans! Au cours de ce rayonnant matin d’été, une vague de questions m’a soudainement envahie…

  • Fais-tu vraiment ce que tu aimes dans la vie?
  • Vis-tu présentement ta vie rêvée?
  • As-tu réalisé tes rêves les plus fous?
  • Es-tu pleinement heureuse dans ton travail et dans ton couple?
  • Ta famille est-elle devenue ce que tu imaginais lorsque tu étais enceinte?
  • La petite Mélanie serait-elle fière de l’adulte que tu es devenue?

Dans le meilleur des scénarios, j’aurais répondu oui à toutes ces questions. Malheureusement, je n’étais pas dans un film à l’eau de rose; j’ai donc dû être honnête envers moi-même et répondre non à certaines d'entre elles.

Bien entendu, il est normal de ne pas avoir réalisé tous ses rêves à cet âge. Le bonheur est le travail d’une vie, je n’en ai jamais douté. Néanmoins, au fond de moi, plus je prenais de l’âge, plus j’entendais cette petite voix me dire que j’avais peut-être abandonné certains projets trop rapidement, que je devais remettre mes pendules à l’heure pour commencer cette nouvelle décennie de ma vie sur de nouvelles bases. Bases que j’aurais choisies et qui m’inspireraient dans les prochaines années. À ce moment, je n’aurais jamais cru que le voyage que je m’apprêtais à faire me mènerait aussi loin… 

Dans la vingtaine, j’avais effectivement des objectifs et des rêves. Au fil des années, ils ont changé sans que je ne m’en rende compte. C’est d’ailleurs ce qui m’avait menée, au début de la trentaine, à faire une dépression majeure. Pourquoi n'avais-je pas réalisé ça avant? C’était plus que clair, pourtant! Ben oui… À ce point-ci, c’était facile de jouer la gérante d’estrade!

Je n’avais rien vu aller à cause de la routine sécurisante qui s’était installée dans ma vie et qui avait englouti tous mes idéaux au passage. J’étais bien dans ma p’tite vie tranquille, alors pourquoi j’aurais changé quoi que ce soit? Bon, je n’étais pas totalement satisfaite, mais qui pouvait se vanter de l’être? Et il fallait du courage pour changer sa vie! À cette période, je me sentais prise au piège dans une cage dorée sans possibilité d’évasion (de là l’inspiration du nom de mon blogue). Mes énergies étaient dirigées exclusivement vers ma famille et mon travail. Comment aurais-je pu me sentir autrement dans ces circonstances? Étais-je seulement prête à changer quoi que ce soit pour vivre pleinement mes rêves? Non… Bien sûr que non.

J’étais tout à fait consciente que j’avais mis mes rêves et objectifs de côté au cours des dernières années, et que le prix avait été cher payé. Je devais me rendre à l’évidence : j’avais priorisé mes enfants et mon travail au détriment de ma santé, de mon couple et de mes désirs personnels. Un mauvais move que j’assumais totalement. Toutefois, je me sentais prête à relever ce beau défi qui m’appelait de plus en plus. Je ne savais pas comment j’y parviendrais, mais je SENTAIS que le temps était venu de réajuster le tir pour vivre à fond toutes les années qui me seraient offertes.

J’ai alors mis sur papier tous mes rêves de petite fille. Ensuite, j’y ai inscrit mes rêves d’adulte. Avec toutes ces informations, j’ai rédigé ma nouvelle liste de rêves : 

  1. Écrire un manuscrit complet (si possible, qu'il soit publié!)
  2. Avoir plus de temps pour faire ce que j’aime (écrire, travailler de mes mains, aider les autres)
  3. Prendre soin de ma santé

 À partir du moment où j’ai écrit mes objectifs, la vie a mis sur mon chemin les bonnes occasions ainsi que les personnes qui m’aideraient à atteindre mes buts. Se sont succédé la fondation de mon blogue, l’écriture et la publication de textes, la rencontre avec des gens des milieux littéraire et des affaires, la vente d’articles promotionnels du blogue, l’écriture de mon premier manuscrit complet, ma remise en forme, la vente de mon ebook et, plus récemment, ma collaboration avec la belle et grande famille Motivop. Si quelqu’un m’avait prédit cet avenir lors de ma prise de conscience, je lui aurais certainement ri au nez. Mais je vous jure : ce rêve incroyable est maintenant MA réalité quotidienne, et je la savoure chaque minute!

Aujourd’hui, je peux vous affirmer avec fierté que je fais ce que j’aime dans TOUTES les sphères de ma vie. Que je suis satisfaite de la vie que je mène, tout en travaillant chaque jour pour l’améliorer. Que j’ai réalisé mon rêve d’écrire un manuscrit complet et qu’un deuxième est en cours de route. Que grâce à tous les efforts que j’ai faits dans les dernières années, je suis heureuse dans mon couple et dans mon travail. Que ma famille est parfaitement imparfaite, et que c’est très bien comme ça.

Eh OUI, la petite Mélanie est fière de l’adulte qu’elle est devenue. Elle a fait des choix, tantôt adéquats, tantôt un peu moins. Mais elle a eu le courage et la force d’avouer ses faux pas et de trouver des solutions pour reprendre le bon chemin. Celui de ses rêves. Pas celui que la société lui disait de prendre. SON chemin. Celui qu’elle bâtit jour après jour, à coup de nuits blanches, de fiertés, d’angoisses, de larmes et de rires. Car dans la vie, ce ne sont pas les plus talentueux qui réussissent, mais bien les plus persévérants… 

Mélanie Bergeron, fondatrice du blogue Fille en quarantaine





1 Réponse

Linda Godin
Linda Godin

avril 30, 2018

Wow je suis très fier de toi tu es rayonnante et Dieu que tu écrit bien dans la vie ont fait ce que il y a de mieux pour nous tous ,alors toi tu as choisie la bonne méthode Bravo ma belle xxxxx

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.