La Saint-Valentin chaque jour, et pourquoi pas?

février 19, 2018

La Saint-Valentin chaque jour, et pourquoi pas?

La Saint-Valentin chaque jour, et pourquoi pas?

En ce mois de célébration de l’amour, où plusieurs moments seront mis en valeur à travers cette fête appelée Saint-Valentin, nous pouvons nous demander pour quelles raisons nous ne nous accordons pas les bienfaits que celle-ci peut nous procurer au quotidien. Peu importe l’origine de cette fête, elle peut sans doute nous permettre de redéfinir la vraie signification de l’amour.

Cet amour qui est souvent associé au couple n’a pourtant pas nécessairement sa vraie valeur à travers lui. À bien y penser, l’amour est d’abord et avant tout un état qui a pris naissance en SOI lors de notre conception. Cet amour pur, que chacun porte en lui, n’est-il pas la vraie source de toutes les définitions que ce simple petit mot peut porter?

L’amour d’un parent, d’un enfant, d’un conjoint et même l’amour qui découle d’une amitié est peut-être différent dans la manière de le ressentir ou de le vivre, mais prend, somme toute, naissance au même endroit : le cœur.

Ce besoin de ressentir que l’autre m’aime, ce besoin d’attendre qu’il me livre les mots ultimes « Je t’aime » est-il un espace que je me permets à moi-même sans attendre constamment qu’il vienne de l’autre?

Si je me permets cet espace, mon besoin d’amour, mon besoin de reconnaissance de l’extérieur sera probablement moins présent. Ainsi, lorsque je prononcerai ces paroles, et ce, autant envers moi qu’envers les autres, je me permettrai alors de toucher à ce vrai sentiment, à cet état qu’est l’AMOUR du cœur.

Trop souvent, ces trois petits mots sont dits parce que l’un ou l'autre attend d’être reconnu dans ces mots qui peuvent parfois être ressentis au niveau du cœur ou qui sont parfois prononcés tout simplement par habitude. Sous quelle forme ces mots sont-ils ressentis quand je les prononce ou quand je les reçois?

Aujourd’hui, et à chaque matin qui se lève, je m’offre le premier « Je t’aime » et je n’attends plus aucune occasion pour livrer le message d’amour que je porte envers autrui. Après tout, il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour dire JE T’AIME.

Je me permets dorénavant de prendre conscience du pouvoir que j’ai sur cet amour que je porte afin de le faire rayonner, chaque jour, tout autour, selon sa vraie valeur.

L’AMOUR, C’EST CHAQUE JOUR…et pourquoi pas?

Louise Boivin, ateliers relationnels





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.