Stimuler sa créativité : cinq astuces à mettre en pratique

décembre 19, 2017

Stimuler sa créativité : cinq astuces à mettre en pratique

Stimuler sa créativité : cinq astuces à mettre en pratique

Être créatif, ce n’est pas inné pour tout le monde. J’en suis d’ailleurs la preuve vivante. En fait, j’ai longtemps cru, puisque la créativité ne faisait pas partie intégrante de ma personnalité, qu’il m’était impossible de l’exploiter. Je m’étais assurément trompée. Au fil des années, plus particulièrement par l’entremise de mes expériences professionnelles, j’ai compris que moi aussi, je pouvais être imaginative. Bien que ce ne soit pas toujours facile et instinctif, j’ai développé quelques méthodes pour m’aider à « booster » ma créativité au quotidien. Il me fait donc plaisir de vous faire part aujourd’hui du top cinq des astuces que j’aime mettre en pratique lorsque mon cerveau est en panne d’inspiration.

1. Noter ses idées partout, tout l’temps!

Pour vous assurer de ne laisser aucune de vos idées se volatiliser quand elles surviennent, rien de mieux que de les gribouiller dans un calepin ou de les enregistrer dans votre cellulaire aussitôt que possible. Si vous êtes comme moi, trop souvent, des éclairs de génie font surface lorsque vous vous en attendez le moins : au beau milieu de la nuit (allô l’insomnie!), pendant une réunion méga importante au travail ou en pleine position de l’arbre durant une séance de yoga. Peu importe votre occupation du moment, notez vos idées dès que vous en avez l’occasion. Si vous êtes du genre « papier », procurez-vous un beau petit cahier que vous pourrez emporter partout, le Carnet de gratitudes est d’ailleurs une excellente option. Si vous êtes plutôt du genre « techno », je vous conseille l’application Evernote. Un outil facile d’utilisation qui vous permet de vous organiser comme un chef, en plus de conserver vos meilleures idées à portée de main.

2. Penser comme un enfant

Pourquoi? Tout simplement parce qu’un enfant ne rejette aucune idée nouvelle et qu’il n’a aucune autocensure dans ses propos. Si vous êtes devant le fameux syndrome de la page blanche par exemple, laissez aller votre imagination et écrivez tout ce qui vous vient à l’esprit, sans hésiter ni corriger. Vous pouvez même dessiner si cela rend l’exercice plus facile pour vous. Bref, prenez plaisir à mettre sur papier vos idées les plus folles, permettez-vous de voir grand, de vous émerveiller. Mettez de côté votre critique intérieure (nous sommes souvent trop sévères envers nous-même) et faites ressortir la naïveté, la spontanéité et la sensibilité qui sommeillent en vous. 

3. Savoir prendre du recul

Connaissez-vous l’expression « le nez trop collé sur l’arbre »? Je vous mets en contexte : si vous regardez de trop près un arbre, vous ne serez plus en mesure de voir le reste de la forêt derrière, vous êtes d’accord? Cette expression est donc une métaphore qui rappelle que, dans la vie, il arrive parfois que l’on soit tellement focalisé sur un objectif précis que cela nous empêche d’avoir une vue d’ensemble, une vision plus globale de la chose. En fait, dans une telle situation, la solution est de prendre du recul. L’angoisse, le stress et l’anxiété bloquent la créativité d’un individu. Quand votre capacité de réflexion est affectée, voici quelques trucs à essayer : changer d’environnement de travail (travailler à l’extérieur et se connecter à la nature, c’est tellement inspirant!), prendre des pauses, écouter de la musique, lire, méditer, s’entraîner, etc. Changez-vous les idées et mettez-vous dans un état d’ouverture d’esprit complet; vous verrez que votre créativité reviendra comme par magie!

4. Ouvrir la porte à l’inconnu

Sortir de sa zone de confort, c’est souvent déstabilisant. Toutefois, vivre de nouvelles expériences, casser la routine, oser prendre des risques (calculés) et faire les choses différemment nous ouvrent souvent des portes sur ce que l’on croyait impossible. La peur freine l’imagination; pour la vaincre, rien n’est plus efficace que de s’y exposer! Que ce soit en empruntant un nouveau chemin pour vous rendre au boulot, en choisissant un recueil de poésie au lieu d’un bon vieux roman ou en vous inscrivant à un cours de mandarin, OSEZ. Laissez de côté vos anciennes habitudes, sortez de vos vieilles pantoufles et ouvrez-vous à la nouveauté. Rapidement, vous constaterez toutes les belles surprises qui vous attendent!

5. Rêver

Ici, je vous demande de vous abandonner à un lâcher-prise total (#pasfacilejesais). Fermez les yeux et permettez à vos rêves éveillés de vagabonder librement et à votre esprit de se perdre à travers les pensées qui vont et viennent. Ne vous imposez aucune limite et accueillez sans restriction; la créativité se nourrira de votre imaginaire. C’est prouvé, même Einstein trouvait son inspiration dans les bras de Morphée!

En résumé, retenez que les rêveurs sont des êtres intelligents, éclairés et ingénieux. Soyez fier d’en être un et laissez briller votre créativité débordante!

Marie-Pier Gilbert-Painchaud
Stylo & Espresso 





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.