Un jour sans cellulaire!

février 06, 2018

Un jour sans cellulaire!

Un jour sans cellulaire!

Est-ce que passer un jour sans votre appareil portable vous effraie? Pour certaines gens, c’est totalement impensable alors que pour d’autres, il n’y aurait pas de problème! Savez-vous qu’en 2017, au Canada, 73 % de la population utilisait un appareil mobile? Selon une étude française, les gens consultent en moyenne 26.6 fois par jour leur cellulaire et cette statistique double chez les 18-24 ans!

Je ne vous parlerai pas des études démontrant les dangers de l’utilisation prolongée des appareils sur un réseau cellulaire ou WI-FI, mais je vous invite à faire des recherches sur ce sujet et vous déciderez peut-être de réduire de beaucoup votre temps d’utilisation! 

Évidemment, plusieurs personnes sont reliées, pour ne pas dire attachées, à leur travail via les appareils mobiles. Elles lisent leurs courriels, consultent leur agenda, etc. Le cellulaire est donc un outil de travail fort apprécié en autant qu’il ne devienne pas le boulet attaché à la cheville, comme celui des esclaves des temps anciens! C’est bien d’être disponible pour un employeur, mais se réveiller la nuit afin de répondre à ses courriels peut devenir quelque peu dérangeant pour la santé…et pour les proches!

Il existe maintenant un nom de phobie pour décrire la peur d’être loin de son téléphone mobile. On l'appelle nomophobie, de l’expression anglaise No-Mobile Phone. Cette phobie décrit évidemment les cas sévères où les gens développent de l’anxiété loin de leur appareil.

Il y a deux utilités principales au cellulaire : communiquer via les messages texte ou via les appels téléphoniques, et l'Internet, qui donne accès à une foule d’informations et aux réseaux sociaux. Qu’est-ce qui fait que la majorité des gens ont de la difficulté à vivre sans leur appareil?

J’ai énoncé ci-dessous ce que je crois être les principales raisons pour lesquelles les gens veulent demeurer proches de leur cellulaire (et des réseaux sociaux) et je les ai reliées avec certains des besoins fondamentaux décrits par le conférencier et coach reconnu mondialement, Anthony Robbins.

  • La peur de manquer l’appel d’un proche ou encore la peur de ne pas être capable d’appeler à l’aide :
    Besoin de certitude relié à notre quête de sécurité et de confort.
  • Le besoin d’être au courant d’une nouvelle ou de voir des photos récemment en ligne sur les réseaux sociaux :
    Besoin de variété relié au fait que nous désirons mettre une certaine aventure dans notre vie, la pimenter un peu!
  • Le besoin de publier des textes, des photos, etc. :
    Besoin de contribution relié au fait que nous voulons apporter quelque chose aux autres. Il peut également s’agir d’un besoin de connexion relié au désir d’être aimé.
  • Le besoin de se sentir connecté à une communauté :
    Besoin de connexion, de faire partie d’un groupe.
  • Le besoin d’être « liké » par les autres :
    Besoin de connexion, d’être aimé par les autres.

Il peut y avoir beaucoup d’autres raisons pour lesquelles vous avez peut-être de la difficulté à vivre loin de votre cellulaire; réfléchissez-y! Si c’est votre cas, posez-vous la question à savoir lequel ou lesquels des besoins sont reliés à votre manque.

Une fois que vous comprendrez pourquoi vous avez de la difficulté à être éloigné de votre cellulaire, vous pourrez mieux contrôler l’anxiété que cet éloignement génère en vous et, peut-être réaliserez-vous que vous posez d’autres gestes dans votre vie pour combler ce même besoin!  

Je vous souhaite une bonne journée sans cellulaire et surtout une bonne réflexion sur les besoins que vous essayez de combler en y restant attaché!

À la prochaine!

Robert Vézina
Rêvez, soyez dans l'action, ayez foi dans la vie tout en étant dans l'énergie du cœur!
Robert Vézina Conseil
Coaching / Conférence / Formation
Coach professionnel certifié
www.coachvezina.com
www.rvezina.com

 





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Livraison gratuite tous les lundis d'octobre. CODE PROMO: LUNDIGRATUIT